store chambery logo
ACTIVITE ENFANT
Contact
Plan d'accès

Activité enfant 
  • Ateliers de Loisirs 
  • Ateliers d'art 
  • Fête d'Anniversaire 

  • Atelier art adultes 
  • Atelier de loisirs 

  • Fomation animation 
  • Formation Animateur 
  • Formation Dessin-peinture 
  • Formation grimage et maquillage 

  • Formation 
  • Art-Thérapie 
  • Eveil et Epanouissement de l'enfant 
  • Langue des signes 
  • Musicothérapie  
  • Le développement psychologique de l'enfant 
  • Module Psychanalyse  
  • Se former avec Diablotin Initiatives Animation  

  • Formation pour les professionnels 
  • Professionnels petite enfance, enfance et jeunesse 

  • Formation sanitaire et social 
  • CAP petite enfance 

  • Garde d'enfant 
  • Accueil de Loisirs 
  • Réseau de Baby-Sitting 

  • Les programmes d'activités 
  • Accueil de loisirs - Mercredi 
  • Rencontres et découvertes 

  • Notre société  
  • SARL ANDRELINE  

  • Projet humanitaire 
  • Burkina Faso  

  • activite enfant albertville
      Burkina Faso


      Action 2010-2011

    Nos motivations personnelles au travers de ce projet à l'étranger sont motivées par différents objectifs personnels :

    - une découverte, pour l’équipe projet et les enfants des deux pays, à un monde inconnu et différent par sa culture, ses modes de vie, ses idéologies …

    - un apprentissage du respect de l’autre, de ses coutumes et traditions

    - une approche concrète des problèmes du Burkina Faso, et confrontation avec la réalité en apportant notre aide pour permettre d'améliorer les conditions de vie des enfants au sein de L’Institut.

    Notre action 2010 s’inscrit dans le cadre du projet éducatif et pédagogique de l’Association sous une dimension solidaire qui est intrinsèque au développement durable. Elle s’applique envers les autres, les populations défavorisées, les exclus, les plus faibles, les plus démunis, les plus pauvres…

    La solidarité intra-générationnelle implique de se soucier des hommes que nous croisons aujourd’hui, mais pas uniquement de notre famille ou de nos voisins.

    Cette solidarité s’exprime à différentes échelles de territoire, du local au mondial : quartiers, communes, régions, campagnes et villes, les rapports entre les pays du Nord et du Sud, de l'Est et de l'Ouest… Il s’agit de permettre l’accès à des conditions de vie décentes pour tous, à un niveau équitable de qualité de vie.

    En tant qu’initiateurs de l’action, nous nous mobilisons autour des objectifs suivants :

    L’envie de s’ouvrir sur le monde et de travailler avec des enfants nous réunis afin de mettre en relation la France et le Burkina Faso dans un double objectif.

    Celui-ci comporte une préoccupation éducative visant à sensibiliser les enfants français et burkinabè à la culture de l’autre pays, notamment par le biais d’une correspondance régulière.

    A ceci vient s’ajouter une préoccupation de solidarité basée sur la réponse aux besoins primordiaux de l’éducation au Burkina Faso, tout en soutenant le développement local.

    Nos objectifs

    Préoccupations éducatives

    Dans un premier temps, le principal objectif est la mise en place d’un projet pédagogique commun  à travers différentes actions :

    - Ressources (vidéos, livres, photos, intervenants, …)  pouvant témoigner en classe de la vie et des enjeux auxquels est confronté l’autre pays.

    - Mise en place d'un système de correspondance  portant sur les activités de la vie quotidienne, scolaire, économique, la musique, la danse, le sport, la famille, les coutumes, …

    - Réalisation de travaux par et pour les deux écoles respectives (album photos, reportage, création artistique simple, ...) qui permettent de renforcer l'échange.

    L’objectif d’un tel échange est d’établir des relations entre des jeunes différents de par leurs origines géographiques, ethniques, culturelles, économiques et sociales et ainsi faire de ces différences, non un obstacle à la compréhension, mais un facteur de rapprochement, d’estime et de respect mutuel et de découvrir de façon directe et vivante les aspects multiples du pays partenaire.

    Préoccupations de solidarité

    Notre deuxième objectif consiste en l’amélioration des conditions de loisirs des enfants de L’Institut des Jeunes Sourds du Faso. Celui-ci sera réalisé à l’automne 2010, lors de notre présence au Burkina Faso.

    Pour cela, il s’agit de bien s’engager dans des actions qui correspondent aux besoins réels du partenaire pour éviter les gaspillages et les effets pervers sur l’économie locale, en veillant à ne pas projeter nos modèles occidentaux.

    Ainsi, une demande précise émane du partenaire, à savoir l'apport de matériel pédagogique  (livres, fournitures scolaires, …) ou encore d’équipements sportifs (ballons, jeux, …).

    Une grande partie sera achetée sur place afin de développer le commerce local et d'éviter des acheminements onéreux depuis la France.

     

    Moyens mis en œuvre pour médiatiser le projet

    Il s’agit de vous présenter les différents moyens que nous avons mis en œuvre pour faire connaître notre projet.

    Nous avons également créé un espace sur Facebook : Diablotins et Farfadets dans laquelle nous relatons nos différentes activités et tenons informés nos partenaires,  mais aussi les internautes avides d’informations.

    Par la parution d’articles dans la presse, et d’interventions à la radio, nous disposerons de moyens supplémentaires pour faire connaître notre projet.

    Et bien sûr, nous n’oublions pas « l’après-projet ». En effet, nous commençons dès maintenant à nous interroger sur la façon de faire vivre notre projet après notre déplacement au Burkina Faso.

    L’organisation d’une exposition dans des lieux publics, la projection d‘un film aux  enfants français ainsi que la présentation d’objets typiques, chants, … nous semblent idéaux pour conclure notre participation au projet.


      Action 2009-2010

    Nous souhaitons à travers notre projet au Burkina Faso à Bobo Dioulasso agir aux côtés des populations. Pour rencontrer des acteurs qui agissent sur le terrain et pour aider les personnes les plus démunies. Pour cela, nous nous sommes adapter aux objectifs et besoins de l’institut des jeunes sourds du Faso et nous avons proposé un échange de compétences et de connaissances en animation.

    Nous avons mis en place une action commune afin de tisser un lien fort de solidarité entre les personnes et les cultures. Nous pensons que c’est grâce à une aide mutuelle que nous pouvons soutenir les populations dans leur quotidien.

    Nous travaillons en relation avec l’Institut des Jeunes Sourds du Faso à Bobo Dioulasso. L'Institut des Jeunes Sourds du Faso a pour but d'assurer l'éducation et la réhabilitation des déficients auditifs de la région de Bobo-Dioulasso, de pourvoir à leurs besoins intellectuels, spirituels, physiques en employant les meilleures méthodes d'instruction par la philosophie de la communication totale.

    Il reçoit 90 élèves âgés de 6 à 18 ans, il a été inauguré en 1987.

    Lors de notre premier voyage, nous avons apporté du matériel scolaire, quelques vêtements et réaliser sur place des animations pour les enfants (jeux sportifs et collectifs, animation arts plastiques et découverte de notre pays……………..). Nous avons vécus des moments particuliers d’échange, de découvertes et de respect des uns et des autres.

     

    Continuer le chemin…

    Nous avons conscience d’avoir la chance de pouvoir vivre un projet hors du commun, de s’investir, de se battre et de pouvoir s’épanouir via la découverte d’une autre culture, d’un autre peuple et d’autres racines. Il est important pour nous que notre projet s’inscrive dans la continuité, tant sur place qu’en France. Nous souhaitons créer un partenariat avec cet institut, rester en contact avec eux, à travers d’autres projets. Il nous parait essentiel qu’à notre retour nous puissions témoigner de cette expérience car nous pensons que ces instants de vie ne seront vraiment bénéfiques et durables que s’ils sont partagés. Nous voudrions montrer à notre entourage plus ou moins proche que nous sommes convaincus que la perception de la vie peut être différente et enrichissante. Mais aussi que notre génération peut consacrer un peu de son temps et de son énergie pour aller à la rencontre de l’autre.


      Le Burkina Faso

    Le nom " Burkina Faso " est une combinaison de plusieurs langues du terroir. " Burkina " en langue nationale " mooré " (langue des mossis) a pour signification " intègre ". " Faso " en langue nationale " dioula " (langue des dioulas) signifie " terre des pères, mère patrie ".

    Ce qui donne en définitive " Pays des hommes intègres ".


    activite enfant albertville
    Burkina Faso sur ACTIVITE ENFANT © 28/01/2016 - Site du réseau Site Artisan réalisé par Easysite Pro - Conditions de vente